Qosmos dément fermement les allégations parues dans « Le Monde »


<< Back to the list

Paris, le 11 septembre 2014

A la suite de la parution dans « Le Monde » daté du 10 septembre d’un article intitulé « Enquête sur le rôle d’une start-up française en Syrie », Qosmos tient à démentir fermement les allégations portées à son encontre et à réaffirmer qu’aucun de ses logiciels ou composants n’a jamais été opérationnel en Syrie, comme l’a répété avec force son avocat Me Benoît Chabert, aux journalistes qui l’ont interrogé à ce sujet.
 
Depuis 2011, Qosmos a constamment récusé les allégations de cet ordre. A dix reprises, des démentis ont été publiés sur ce sujet les 22 novembre 2011, 8 décembre 2011, 14 août 2012, 3 septembre 2012, 18 juin 2013, 15 juillet 2013, 31 juillet 2013, 29 octobre 2013, 5 avril 2014 et 2 mai 2014.

La société est confiante dans l’issue de la procédure judiciaire contre X en cours, tant les faits qui lui sont reprochés sont faux et calomnieux. La société rappelle par ailleurs qu’elle a porté plainte le 3 septembre 2012 contre la FIDH et la LDH pour dénonciation calomnieuse.

Contact : Emilie Humann 07 77 26 24 60 / Email