Qosmos dément fermement les allégations d’un ancien salarié relayées sur France Inter dimanche 16 novembre au sein d’un reportage de Benoît Collombat


<< Back to the list

Paris, le 17 novembre 2014
 
A la suite de la diffusion le 16 novembre 2014 sur France Inter d’un reportage de Benoît Collombat, Qosmos tient à préciser que, contrairement à ce que dit son ancien salarié intervenant dans le reportage, la société a toujours contesté la poursuite de sa participation au projet Asfador postérieurement à octobre 2011, date à laquelle elle s’en est retirée de manière unilatérale.
 
Qosmos rappelle qu’aucun de ses produits ou composants logiciels n’a jamais été opérationnel en Syrie.

Contact : Emilie Humann 07 77 26 24 60 / Email