Qosmos dément catégoriquement les allégations parues dans « Mediapart »


<< Back to the list

Paris, le 2 mai 2014

A la suite de la parution hier soir sur le site de « Mediapart » d’un article sous le titre « Surveillance : enquête sur Qosmos, le fournisseur de sondes à la Syrie d’al-Assad », Qosmos tient à démentir formellement les allégations développées à son encontre, et à réaffirmer qu’aucun logiciel ou composant de Qosmos n’a jamais été opérationnel en Syrie.

La société rappelle qu’elle a, dès septembre 2012, porté plainte pour dénonciation calomnieuse à l’encontre de la FIDH et de la LDH.

Pour le reste, une information judiciaire étant en cours, nous réservons nos réponses à la justice. Nous restons confiants dans l’issue de cette procédure, tant les faits qui nous sont reprochés sont faux et calomnieux.

Contact : Emilie Humann 07 77 26 24 60 / Email