Qosmos apprend l’ouverture d’une information judiciaire


<< Back to the list

Paris, le 5 avril 2014

Qosmos apprend l’ouverture d’une information judiciaire et continuera à collaborer pleinement avec les autorités judiciaires françaises, comme la société l’a toujours fait. Nous espérons avoir prochainement accès au dossier afin d’être en mesure de nous défendre en pleine connaissance des faits qui nous sont reprochés.

Nous tenons à démentir fermement, comme nous n’avons cessé de le faire, les accusations fausses et calomnieuses dont nous avons fait l’objet depuis plusieurs mois. En effet, nous réaffirmons qu’aucun de nos équipements ou logiciels n’a été opérationnel en Syrie.

Nous souhaitons rappeler que nous avons, dès septembre 2012, porté plainte pour dénonciation calomnieuse à l’encontre de la FIDH et de la LDH. Nous avons également engagé une action pour diffamation contre Le Parisien et France 24, qui ont relayé en juin et juillet 2013, des accusations infondées et inacceptables à notre encontre.

Qosmos est une PME française, leader mondial de l’analyse de trafic. Elle vend des briques logicielles à des équipementiers qui les intègrent dans des solutions plus vastes pour des applications diverses (médias sociaux, banque en ligne, connexions mobiles, mesure d’audience, cyber-sécurité – lutte contre les virus et les attaques informatiques –, etc.).

Contact : Emilie Humann 07 77 26 24 60 / Email