Bilan 2010 : Avec 9,3 M€ de Chiffre d’affaires, Qosmos, affiche une croissance à 2 chiffres


<< Back to the list

Paris, le 25 janvier 2011

 

Qosmos (www.qosmos.com), leader de l’extraction d’informations sur les réseaux IP, réalise aujourd’hui une augmentation de 40% de son chiffre d’affaires par rapport à 2009.  Avec un chiffre d’affaires de 9,3 M€, la société française – qui a multiplié par 10 son chiffre d’affaires depuis 2005- se place 39e rang du Palmarès Deloitte Technology Fast 50 – 2010 et gagne la reconnaissance du secteur comme l’une des entreprises les plus innovantes d’Europe. Qosmos poursuit sa politique d’investissements et son expansion à l’international, malgré un contexte économique peu favorable, ce qui démontre la pertinence de son business model.

Une stratégie adaptée à de nouveaux besoins
En 2010, avec 9,3 M€ de chiffres d’affaires, Qosmos dépasse ses objectifs de chiffre d’affaires. Après avoir multiplié par 10 son chiffre d’affaires en 5 ans, la société tient ses promesses en réalisant une augmentation de 40% de son chiffre d’affaires par rapport à 2009. Ces bons résultats s’expliquent principalement par une stratégie produits adaptée aux nouvelles attentes du marché. La technologie d’extraction d’informations de Qosmos répond, en effet, à un besoin croissant d’extraire, en temps réel, les informations qui transitent dans les réseaux IP. Les produits de Qosmos permettent de mettre « l’intelligence des réseaux » au service de nouvelles applications, parmi lesquelles l’optimisation de réseaux mobiles, l’assurance qualité des services télécoms, la cyber sécurité, ou encore la mesure d’audience.
 
Une série de signatures décisives
En 2010, Qosmos a signé une douzaine de contrats significatifs, sur de nouveaux domaines d’applications, avec des fournisseurs d’équipements, des intégrateurs systèmes et des éditeurs de logiciels qui intègrent la technologie d’Intelligence Réseau de Qosmos dans leurs solutions afin d’en améliorer les performances, et ce à moindre coût et plus rapidement qu’un développement interne :

  • Click&Decide, éditeur de logiciels d’intégration et d’analyse de données métier et réseau
  • CommProve, fournisseur de solutions de monitoring pour l’optimisation des réseaux mobiles (signature d’un partenariat technologique)
  • HP,pour renforcer la sécurité de ses solutions de collecte de données, DRAGON
  • nMetrics, éditeur australien de solutions de monitoring réseaux et de solutions de reporting
  • Vedicis, fournisseur d’analyse de contenu et de contrôle sur les réseaux Télécoms
  • Plusieurs équipementiers Telecom de premier plan et de nombreux éditeurs

 
Son modèle économique qui permet -via des outils logiciels- d’apporter plus d’intelligence, de manière facile et rapide, à de nombreuses solutions, notamment dans le domaine de l’interception légale, la cyber sécurité, l’optimisation de trafic, la facturation au contenu ou la mesure d’audience numérique, correspond aux attentes des acteurs du marché à la recherche de visibilité sur les réseaux Internet. Le positionnement de Qosmos répond parfaitement aux besoins accrus de visibilité sur les réseaux, l’intégration facile et rapide de sa technologie au sein de nombreuses solutions et un développement international dynamique permettent aussi au Groupe d’être un acteur remarqué par la profession.
 
Des innovations Produits constantes
Qosmos ixEngine®, le kit de développement logiciel de Qosmos offre aux fournisseurs d’équipements, intégrateurs systèmes et éditeurs de logiciels de nouvelles possibilités d’extraire et d’exploiter un plus grand nombre de données transitant via de nouvelles applications sur les réseaux, et ce à des débits plus élevés.
Qosmos a également livré une version de l’ixEngine adaptée aux besoins spécifiques des gouvernements en matière de cyber sécurité. Cette version propose des fonctionnalités qui permettent de renforcer la protection des réseaux sensibles.
 
Un incubateur de tendance, fédérateur de valeurs…
Lancé par Qosmos en 2010, le programme Qosmos Expert Developer (QED), a pour vocation de promouvoir l’écosystème de Network Intelligence, et de répondre aux demandes du marché en quête de solutions offrant plus de visibilité sur les données qui transitent sur les réseaux. Parallèlement, Qosmos a mis en place l’Alliance Network Intelligence (Alliance NI), pour fédérer les acteurs clefs de la Network Intelligence.

Qosmos Expert Developer (QED) :
En 2010, Qosmos créé son réseau de partenaires experts en développement sur sa technologie d’Intelligence Réseau. Cette initiative a pour but d’accélérer la création de services et applications plus intelligentes, précises et sécurisées. Le programme QED a pour objectif de donner aux développeurs experts Qosmos les moyens d’enrichir leurs offres d’ingénierie et de consulting basées sur la technologie Qosmos et de renforcer leurs expertises à travers un libre accès à une bibliothèque de cas d’applications clients et de ressources techniques et via des programmes complets de formation et de certification. Les partenaires QED sont des sociétés d’engineering expérimentées, présentes partout dans le monde, telles que : Mantaro, Moore Performance Systems, MasterPeace Solutions, Philog,  Bigsool, DeCanio Engineering, et Argon Design

L’Alliance Network Intelligence (Alliance NI) :
Cette nouvelle alliance industrielle fédère les acteurs du High Tech autour d’un objectif commun : sécuriser, optimiser et rentabiliser l’économie numérique. Elleest créée, pour promouvoir la collaboration entre les fournisseurs de technologie de l’économie numérique et pour faciliter l’intégration de la technologie d’intelligence réseau au sein des solutions Réseaux et Télécoms. L’Alliance Network Intelligence (Alliance NI) réunit les fournisseurs de technologie impliqués dans l’extraction, le traitement, le décodage, l’analyse et l’exploitation des données qui transitent en temps réel sur les réseaux. Cette Alliance cherche également à promouvoir de nouveaux standards et à éduquer le marché sur le rôle et la valeur de la Network Intelligence en matière de protection des données sensibles, de fourniture de services, d’applications et d’informations à valeur-ajoutée et d’optimisation de la performance des solutions Internet. Les membres fondateurs de l’Alliance NI incluent : les fournisseurs d’infrastructure permettant l’extraction et le traitement de données comme Continuous Computing, NetLogic Microsystems, Napatech, Tilera, Qosmos et les éditeurs de logiciels Click&DECiDE, Crossing-Tech, BreakingPoint Systems, EdenWall Technologies, Rainstor et GfK Group.
 
 
… pour des enjeux internationaux
 
Avec désormais des clients sur 4 continents (Europe, Asie, Amérique du Nord et Afrique), Qosmos a poursuivi sa politique d’implantation locale pour accompagner efficacement son développement international. L’international représente 70 % des ventes et la société accompagne ses clients et prospects, dans le monde entier, via ses implantations aux Etats-Unis (New-York, Washington), en Europe (France, Royaume-Uni) et en Asie (Singapour).
 
Sa forte croissance et le caractère innovant de la technologie a permis à Qosmos de recevoir, en 2010, de nombreux prix et distinctions internationales: prix Deloitte, Red Herring, Bully, Trophées INPI… De 25 collaborateurs il y a 5 ans, Qosmos compte aujourd’hui plus de 50 salariés et prévoit le recrutement de 30 salariés en 2011, notamment en R&D.
 
Pour Thibaut Bechetoille, PDG de Qosmos : « Malgré la crise, Qosmos affiche en 2010, 40% de croissance. Nous avons dépassé nos objectifs, ce qui nous permet de poursuivre et d’accélérer notre développement de manière progressive et durable. Nous avons su créer une société véritablement différenciée et créatrice de valeur pour nos clients qui trouvent dans notre technologie d’extraction d’informations une solution à la fois ouverte et fiable leur donnant accès à une connaissance très fine des réseaux pour concevoir des applications à forte valeur ajoutée. La multiplication incessante des applications Internet, la montée en débit des communications mobiles et le développement du Cloud Computing sont autant de leviers de croissance pour Qosmos  et nous font penser que 2011 sera l’année de la Network Intelligence “.